Journées du Patrimoine 2021 : le hangar à dirigeables d’Ecausseville

Ce sera le 4ème et dernier site visiter pour cette première Journée du Patrimoine 2021. Et c’est peut-être également celui qui nous a le plus intéressé (et d’ailleurs vu le monde nous ne devions pas être les seuls intéressés !).

Le hangar à dirigeables d’Ecausseville est situé près de Montebourg. On ne peut pas le manquer, il mesure 150 mètres de long sur 28 mètres de haut.

La vue aérienne ci-dessus est extraite du petit ouvrage ci-dessous :

Maintenant une photo extérieure prise samedi après-midi :

La porte actuelle, n’est bien sûr pas la porte d’origine qui permettait de faire entrer et sortir des dirigeables gonflés. Elle a été détruite accidentellement par les allemands en 1940 un jour de tempête. La porte initiale était composée de 2 vantaux de 28 mètres de haut sur 12 mètre de large.

Une vue partielle en longueur :

Maintenant une vue de l’intérieure, de l’entrée vers le fond :

Remarquez au sol, vers le milieu, une plaque qui recouvre une fosse crée vers 1967 pour la Direction des applications militaires à l’énergie atomique. Le but était de mettre au point et tester les ballons destinés à supporter les premières bombes H de Mururoa …

Une autre vue maintenant du fond vers l’entrée qui donne une meilleure impression de la hauteur :

Vous pouvez voir en haut une sorte d’échelle, et bien pour y accéder c’est ici, échelle qui monte le long du mur du fond :

Un petit ballon stocké dans le hangar :

L’été, il est possible de voler dans le hangar à l’aide de petit ballon, des Aéroplumes, A tester peut-être …

Enfin, à côté du hangar, il y a un musée, très intéressant, qui retrace toute l’évolution des vols en ballons et dirigeables, des frères Montgolfier en 1783 à aujourd’hui, principalement les utilisations militaires car ce site est un site créé par la Marine en 1916 avec au début un hangar en bois, puis un second hangar en béton armé qui sera construit entre 1918 et 1920.

On y voit aussi des photos et comptes rendus des premiers « meetings » aériens et des documents « souvenirs » :

Une visite vraiment à faire si vous venez par là un jour d’ouverture. Le planning des ouvertures est sur leur site :

Site du Hangar à Dirigeables d’Ecausseville

Bonne visite.

Publié dans Balades, Musée, Tourisme | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Journées du Patrimoine 2021 : église de Hémevez

3ème site visité lors de ce premier jour des Journées du Patrimoine 2021, l’église du petit village d’Hémevez.

Hémevez est située à quelques kilomètres au sud de Valognes. L’église se trouve légèrement en dehors du village, dans l’allée privée qui mène au château, mais qu’on peut bien sûr prendre pour aller à l’église, une barrière empêchant d’aller au château et même de le voir.

Dans cette église, il est possible de voir des gisants, des statues et même des reliques (désolé je n’ai pas pris de photos des reliques …). Vu qu’il n’y a aucune indication dans l’église, impossible de savoir à quoi correspondent les différents objets, un livre est en vente, mais on ne sait pas où …

Donc une série de photos sans trop d’indications. Pour commencer une vue extérieure de l’église :

Une sculpture un peu surprenante :

Deux statues :

Maintenant des gisants, les 3 premiers, même si ils sont présentés debout, sont des gisants retrouvés au niveau du porche de l’église :

Le dernier, présenté couché, représente un ecclésiastique (gisant retrouvé dans le cimetière) :

Le bas de l’autel :

Une autre statue :

La « sonnette »

Une sculpture support de colonne :

Une autre sculpture au-dessus du porche d’entrée de l’église :

Et pour finir, une vue des gargouilles du clocher :

Comme dit en introduction, cette église se trouve à côté du château du même nom. Ce château appartenait jadis à la famille de La Motte Ango de Flers. On peut voir dans le cimetière les différents tombes de cette famille. Depuis 1981, le château appartient à un ancien antiquaire parisien, Claude Brosselin, qui l’a restauré et depuis peu, sa fille a créé des gîtes et des chambres d’hôtes.

Publié dans Balades, Musée, Tourisme | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Journées du Patrimoine 2021 : Maison de la Brique à Saint-Martin-d’Aubigny

Après la visite de l’exposition des véhicules anciens, nous arrivons à la Maison de la Brique à Saint-Martin-d’Aubigny.

billet d'entrée

Ce musée (entrée 3€, 2.50€ pendant les JEP) retrace en de nombreux tableaux, le travail de la brique, de l’extraction de l’argile au produit fini, principalement en Normandie.

A l’intérieur des bâtiments, un ancien four occupe la place presque centrale :

four circulaire

L’intérieur est éclairé :

Intérieur du four

Nous pouvons aussi y avoir une presse qui servait à donner la forme aux briques, tuiles, etc… :

machine à façonner les briques et autres objets

Sont aussi exposées différentes productions, des tuiles, des briques, des épis de faitage (qui n’étaient surement pas produits dans les briqueries) :

tuile soleil
brique tamponnée
épi de faitage

On peut y voir également quelques outils dont celui si dessous servant à récupérer l’argile dans les drains creusés :

outil pour tranchée

Dehors la voie ferrée qui permettait de transporter l’argile extraite de la colline vers la briquerie :

voie ferrée

Également à l’extérieur un four plus petit servant pour les animations. Quand nous sommes passés, il était en route depuis le matin, une fournée de brique avait été mise dans la partie haute du four, fermée par d’autres briques et de l’argile.

four servant pour les démonstrations

Pour finir la visite, une vue des séchoirs où l’on faisait sécher les briques avant de les mettre à cuire :

séchoir à briques

Et une vue de l’ancienne briquerie et de sa cheminée :

Vue du site

Voilà pour la visite, nous reprenons notre fourgon et, après avoir déjeuner sur le parking (il n’y avait que nous …) nous reprenons la route vers le site suivant.

Publié dans Balades, Musée, Tourisme | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Journées du Patrimoine 2021 : Exposition voitures anciennes à Cerisy-la-Salle

Nous commençons ces Journées du Patrimoine 2021, en nous rendant à Cerisy-la-Salle, pour visiter une petite exposition de véhicules anciens par un particulier.

Donc juste quelques photos :

Affiche de l’exposition :

Annonce de l'exposition

Une Rosengart :

Rosengart

Un camion Berliet 1920 :

Ford Type T 1923 :

Ford Type T 1923 :

Léon Bollée type G1 1910 :

La même vue de l’autre côté :

Une Licorne type B7W4 1924 :

De Dion Bouton Type IW 1924 :

De Dion Bouton Type IW 1924

Renault Type AM 1911 :

Renault Type AM 1911

Renault Fiacre Automobile, surnommé « Taxi de la Marne » 1910 :

Renault Fiacre Automobile, surnommé "Taxi de la Marne" 1910

Darracq type voiturette 1898 :

Darracq type voiturette 1898

Euregah type voiturette 1898 :

Euregah type voiturette 1898

Le Zèbre type A 1909 :

Le Zèbre type A 1909

Renault type AX 1909 :

Citroën type C3 1923 :

Citroën type C3 1923

De Dion Bouton type EJ4 1914 :

De Dion Bouton type EJ4 1914

Renault type AX 1912 :

Renault type AX 1912

Voilà la petite visite est finie, nous reprenons notre fourgon, pour rejoindre le lieu suivant.

Publié dans Musée, Tourisme | Marqué avec , , , , | Un commentaire

Balade à Biville/Vauville 17/12/2020

Comme à cette époque de l’année, il faut profiter du beau temps pour se balader, petite sortie ce jour, en solo, du côté de Biville et Vauville.

Je stationne la voiture sur le petit parking à côté de l’église de Biville :

Eglise de Biville

Je prends ensuite le chemin en direction du calvaire des dunes, d’où nous avons une superbe vue dur l’ensemble dunaire qui va de Siouville à Vauville :

Vue des dunes de Biville/Vauville

Sur la droite de la photo précédente, on devine la mare de Vauville, où je passerai tout à l’heure, la mare vue d’un peu plus près :

Mare de Vauville

Je descends ensuite dans les dunes :

Vue des dans les dunes

Je pénètre ensuite sur le site protégé de la mare de Vauville, qui est une Réserve Naturelle Nationale. A cette époque de l’année, il y a bien sûr la mare principale, mais aussi quelques petites mares annexes :

Petite mare annexe

Il y a aussi de beaux ensembles de végétation :

Ensemble de roseaux

Je me dirige ensuite vers l’observatoire, j’avais peur que le chemin pour y aller soit inondé, mais non l’eau arrive juste au bord. Cependant à cette époque pas grand chose à voir, surtout que les rares canards présents, sont dans l’autre partie de la mare que l’on ne voit pas de l’observatoire. Une vue de la mare de l’observatoire :

Vue de l'observatoire

Les petites bêtes, elles sont plus loin, cachées dans les herbes :

Oiseaux dans les herbes

Ou se promenant tranquillement sur l’eau :

Oiseaux sur l'eau

Je quitte la mare en direction de Vauville, petit village dominé par l’ancien prieuré Saint-Hermel :

Prieuré St-Hermel de Vauville

Puis je passe par le village, traversé par le ruisseau de la Grande Vallée :

Ruisseau de la Grande Vallée

Pour rejoindre l’entrée du Château de Vauville :

Château de Vauville

Ce château possède un magnifique jardin qui vaut vraiment la visite.

Je continue le GR, qui quitte la route pour monter vers la fontaine du Bienheureux Hélye. En chemin une vue sur le coteau d’en face :

Coteau à Vauville

J’arrive ensuite à la fontaine :

Fontaine du Bienheureux Thomas Hélye

Je continue le chemin qui passe à côté du camp Maneyrol, centre de vol à voile de Vauville. Je rejoins ensuite la route qui me ramène à Biville.

Publié dans Balades, Tourisme | Marqué avec , , , , , | Commentaires fermés sur Balade à Biville/Vauville 17/12/2020

Balade 12/2020 à Omonville

Comme il faisait beau ce 15 décembre 2020 et que nous avions de nouveau la possibilité de sortir où nous voulions, nous avons pris la direction d’Omonville-le-Rogue pour une petite balade sur un de nos circuits habituels.

Stationnement pas loin du port, nous traversons Omonville, puis prenons le chemin qui nous conduit jusqu’au chemin dit de la Vallée des Moulins. Nous franchissons un petit pont :

Petit pont sur la Vallace

Beaucoup d’eau dans cette première partie de parcours, ce n’est pas pour rien si cette vallée s’appelle la Vallée des Moulins. Une première petite chute d’eau :

Petite chute d'eau

Une autre un peu plus consistante :

Autre chute d'eau

Même le chemin est bien humide :

Chemin de la Vallée des Moulins

Encore un petit pont à franchir, toujours sur la Vallace :

Petit pont sur la Vallace

Nous montons ensuite pour rejoindre le Manoir du Tourp, il n’y a pas d’exposition extérieure, une petit photo du Manoir avec le soleil juste derrière la petit tour … :

Manoir du Tourps

Nous continuons notre balade et empruntons le chemin dit de l’Épine d’Hue qui va nous permettre de rejoindre le sentier des douaniers. En cours de route un arbre pour s’asseoir :

Arbre pour d'asseoir

J’aime bien ce chemin, car nous avons de superbes vues sur la côte en direction d’Omonville. Et à cette époque de l’année, le roux des landes tranche étrangement avec le vert des champs :

La côte vers Omonville

Nous rejoignons ensuite le GR 223 ou sentier des douaniers que nous prenons en direction d’Omonville. Comme les chemins précédents l’eau ruisselle au milieu :

Chemin ou ruisseau ?

En se retournant, donc en regardant vers l’Est, nous avons une vue sur la rade de Cherbourg dans le lointain et encore plus loin, la presqu’île de Fermanville :

Cherbourg au loin ...

Encore un petit bout de chemin et nous montons vers le fort d’Omonville d’où nous avons une belle vue sur le petit port d’Omonville, presque désert à cette époque de l’année :Port d'Omonville

Nous descendons alors vers le port et rejoignons notre voiture.

Petite balade de 7 km sous un superbe soleil et sans trop de vent.

Publié dans Balades | Marqué avec , , , , | Commentaires fermés sur Balade 12/2020 à Omonville

Balade à vélo de St-Jores à Baupte

Je vous propose aujourd’hui un petit circuit à vélo d’environ 25 km sur les petites routes (et voie verte pour finir) entre St-Jores et Baupte.

Ce circuit sera un peu dominé par l’architecture religieuse, d’ailleurs le ton est donné assez rapidement :

Nous ne l’avons pas trouvé

Nous suivrons donc la route indiquée ci-dessus et nous arriverons à l’église de Coigny :

Église de Coigny

A Coigny nous prenons la D 223 vers Francquetot, nous ne verrons pas le château caché dans les arbres, mais son ancien pigeonnier :

Ancien pigeonnier du château de Francquetot

Continuons la route jusqu’à Cretteville et son église :

Église de Cretteville

Un peu après l’église, un lavoir :

Lavoir Cretteville

Par la D67 nous arriverons ensuite à Beuzeville -la-Bastille et son église :

Église de Beuzeville-la-Bastille

A Beuzeville, nous avons une belle vue sur la Douve et les marais :

La Douve et les marais à Beuzeville

Nous rejoignons la D69, mais avant de la prendre à droite, nous apercevons un peu plus loin dans les marais le château de l’Isle Marie :

Château de l’Isle Marie

Nous prenons la D69 direction Baupte, nous passons devant un oratoire :

Oratoire à Liveteau

Nous quittons la D69 pour la D267, que nous quittons presque aussitôt pour rejoindre Houtteville et son église :

Église d’Houtteville

Et son lavoir :

La voir d’Houtteville

Nous passerons ensuite à Appeville et son église :

Église d’Appeville

En face de l’église une maison avec une fenêtre « passe-tonneaux » :

Fenêtre avec renflement pour passer les tonneuax

Nous rejoignons ensuite Baupte et la voir verte qui nous ramène à St-Jores.

Publié dans Balades, Tourisme | Marqué avec , , , , , | Commentaires fermés sur Balade à vélo de St-Jores à Baupte

Journées du Patrimoine 2020 : le château de Tocqueville

Après nos arrêts à Saint-Pierre-Eglise pour voir le château et l’église, nous reprenons la route pour quelques minutes afin de rejoindre le château de Tocqueville.

Ce château a appartenu à Alexis de Tocqueville, célèbre écrivain (« De la Démocratie en Amérique »), mais également homme politique puisqu’il fut Conseiller Général, Député et Ministre des Affaires Étrangères sous la Seconde République. Il fut également un opposant à Louis Napoléon Bonaparte et fut brièvement incarcéré après le Coup d’Etat du 2 décembre 1851.

Le château a été construit au cours de 3 périodes différentes, 16ème, 18ème et 19ème siècle. Après une court chemin on accède au domaine par une porte :

Porche d’entrée

Après avoir continué le chemin après le porche, on arrive, sur notre droite, au château :

Vue du château

La tour carrée du bout du château a été rajoutée au 19ème siècle, en 1896 par le Comte Christian de Tocqueville.

En se retournant on peut voir l’étang ajouté lui un peu plutôt vers le milieu du 19ème siècle par Alexis de Tocqueville :

L’étang, reste du parc à l’anglaise

Retournons nous de nouveau vers le château pour regarder le fronton :

Fronton du château

Et le dessus de la porte d’entrée :

Bandeau de la porte d’entrée

Avançons dans la cour, vers les communs du château :

Communs du château

Une vue panoramique de l’intérieur (avec les défauts de la photo panoramique) :

Intérieur des communs

Continuons maintenant vers le pigeonnier et ses 2.500 boulins :

Vue extérieur du pigeonnier
Vue, très partielle, de l’intérieur du pigeonnier

Revenons maintenant vers le château que nous allons contourner par la gauche. En partant de l’arrière des communs, on passe d’abord devant une autre bâtisse :

Autre bâtisse à l’arrière des communs

En se retournant nous pouvons voir ce linteau :

Linteau

Nous arrivons sur l’arrière du château, et nous pouvons ainsi les 3ème tour :

Vue arrière du château

Sur notre gauche, un autre bâtiment :

Autre bâtiment donnant dans la cour du château

Pour finir, une autre photo des cygnes :

Cygnes sur l’étang

Avant de quitter le château, nous visiterons une petite exposition dans une autre bâtisse annexe, sur la vie d’Alexis de Tocqueville.

Le château a peu souffert de la seconde Guerre Mondiale, à part quelques blockhaus dans la propriété. Par contre un incendie a ravagé partiellement le château en 1954 et les parties endommagées ont été reconstruites à l’identique par les propriétaires.

Publié dans Tourisme | Marqué avec , , , , , | Commentaires fermés sur Journées du Patrimoine 2020 : le château de Tocqueville

Journées du Patrimoine 2020 : St-Pierre-Eglise

Notre première visite pour les Journées du Patrimoine va nous mener à Saint-Pierre-Eglise (50) pour un petit tour au château, juste de l’extérieur, et à l’église.

Nous stationnons sur le bord de la route, à l’entrée du château et prenons la longue allée qui mène au château :

Direction le château

Une autre vue d’un peu plus près :

En se rapprochant du château

Comme dit au début, le château n’est pas ouvert, nous pouvons juste voir les extérieurs. C’est peut-être un peu dommage pour un château qui fait lieu de réception, mais d’un autre côté cela engendrait des contraintes plus importantes.

Nous nous approchons de l’entrée du château pour voir le fronton :

Le fronton du château

Ensuite nous contournons le château et allons au bout du parc :

Le château vu du bout du parc

Retour vers le château et une vue du parc arrière, normalement on peut apercevoir la mer dans le fond à droite, mais il y a comme une légère brume :

Le parc arrière vu du château

Nous contournons ensuite le château par le 4ème côté et ressortons. Une vue sur les 2 petits pavillons d’entrée :

Pavillons d’entrée du château

Cette visite ayant été relativement rapide, nous décidons d’aller jusqu’à l’église de Saint-Pierre-Eglise que nous n’avions jamais visité :

L’église de Saint-Pierre-Eglise

Cette église impressionne par son clocher :

Clocher datant de 1660 environ

La première église a été construite entre les 12èmes et 13èmes siècles. Malheureusement de cette époque il ne reste que le bas du clocher, dont la porte :

Porte du clocher

La peinture de la voute est bien plus récente puisqu’elle date de 1924 :

Voute et perque

La perque date elle de 1817.

L’orgue enfin date de 1930, l’orgue initial fabriqué en 1751, fut détruit pendant la révolution :

L’orgue sur la tribune

A noter que St-Pierre-Eglise a été globalement épargnée par la seconde guerre mondiale de ce fait l’église n’a pas du tout souffert du conflit.

Nous regagnons ensuite notre véhicule pour prendre la direction d’un autre château.

Publié dans Tourisme | Marqué avec , , , , , | 2 commentaires

Biville : à la recherche des œuvres de Näutil

Aujourd’hui nous avons erré un peu dans les dunes de Biville à la recherche des œuvres de Näutil. Mais qui est Näutil ? La réponse elle se trouve ici :

https://www.nautil-art.com/

Nous sommes donc partis pour essayer de retrouver 2 ou 3 des réalisations de cet artiste du côté de Biville. Bien sûr nous verrons également d’autres choses. Il faut savoir en effet que cette partie des dunes de Biville servait autrefois de champ de tir pour l’armée.

Pour commencer un petit panorama des dunes :

Vue des dunes de Biville

Nous partons du parking des dunes, remontons un peu la route vers Biville et prenons à droite le grand chemin qui va nous mener vers l’ancien champ de tir. Nous passons la barrière en bois, nous continuons un peu le chemin qui tourne à droite, après le virage nous quittons le grand chemin en partant à gauche puis aussi à droite. Un peu plus loin, le premier « reste » du temps du champ de tir (la déco n’est pas de Näutil ») :

Ancien tank

Nous continuons le chemin à la recherche d’un autre tank, décore lui par l’artiste. Finalement je monte un peu sur une dune et je repère l’engin un peu plus loin :

Tank décoré par Näutil

De plus près :

Le tank de plus près

Il nous faut ensuite nous diriger vers le bord de plage, les autres œuvres se trouvant sur des anciens blockhaus. Cependant avant nous repérons un autre char un peu plus loin :

Autre char dans les dunes

Nous prenons ensuite la direction de la mer, mais je dois reconnaître que nous allons un peu louvoyer avant de rejoindre la plage … Mais là nous trouvons bien deux autres œuvres de Näutil.

D’abord la cabine :

La cabine

Ensuite presque à côte :

Le vent qui souffle sur la plage, nous force à reprendre rapidement la direction des dunes pour nous mettre un peu à l’abri. En remontant photo d’une plante emblématique des espaces dunaires :

Chardon bleu

Un peu plus loin nous redescendons vers la plage pour voir d’autres anciens bunker peints, mais nous ignorons les noms des artistes :

Un gâteau
Un poisson
Une peinture à l’intérieur d’un bunker

Nous décidons d’arrêter là notre recherche des œuvres et remontons vers les dunes. Un peu avant un bunker décoré par, je pense, des anti-nucléaires :

Anti-nucléaire ?

Nous allons avoir bien du mal pour remonter la dune, vu la pente et le vent. Nous retournons donc ensuite à la voiture.

Nous reviendrons un jour où il y aura moins de vent ….

Publié dans Balades | Marqué avec , , , , | Commentaires fermés sur Biville : à la recherche des œuvres de Näutil