Mont Saint-Michel et exposition « Merveilles d’or et d’argent »

Le mardi 12 octobre 2021, nous sommes allés au Mont Saint-Michel pour le visiter (rapidement) mais surtout voir l’exposition : « Merveilles d’or et d’argent, trésors cachés et savoir-faire de la Manche« .

Nous avons passé la nuit du 11 au 12 octobre sur le parking camping-cars du Mont, et le matin à 9h00 nous avons pris une navette pour rejoindre le Mont. Pas beaucoup de monde dans la navette, il était encore de bonne heure.

En descendant de la navette nous cherchons un peu le Mont, perdu dans le brouillard (pourtant nous ne sommes pas très loin du Mont !) :

En approchant un peu plus, nous le voyons un peu mieux :

Nous trouvons quand même la porte pour entrer dans le Mont :

Nous prenons la route qui monte vers la Merveille, et nous constatons qu’il n’y a vraiment pas beaucoup de monde pour le moment :

Nous avions nos billets d’entrée pour 10h30, mais nous arrivons à l’entrée de l’ Abbaye à 9h30 … Nous attendons une petite demi-heure, en flânant à droite et à gauche et nous nous présentons vers 10h00 au contrôle qui nous laisse entrer. Nous commençons danc la visite de l’Abbaye.

Nous gravissons l’escalier dur Grand Degré, et avant d’arriver sur la terrasse ouest, la citerne de l’aumônerie :

De la terrasse, le brouillard commençant à se dissiper, nous avons de belles vues sur la côte tout autour du Mont et sur la route d’accès :

Nous pénétrons ensuite dans l’église abbatiale avec sa nef élevée sur 3 niveaux :

Bon, il va falloir faire les poussières, un jour :

Nous arrivons ensuite dans le cloître :

Puis le réfectoire des moines :

Nous pénétrons ensuite dans la salle des Hôtes où se situe l’exposition « Merveilles d’or et d’argent, trésors cachés et savoir-faire de la Manche« .

Quelques photos de cette exposition :

Et des éperons en bronze du XIVème siècle :

Nous reprenons notre circuit, par la crypte des gros piliers :

Nous finissons notre visite par la salle des Chevaliers :

Nous ressortons de l’Abbaye, redescendons la grande rue et sortons du Mont. Le brouillard a disparu et pouvons admirer le Mont dans « toute sa splendeur » :

Nous rejoignons à pieds (2,5 km environ) le parking des camping-cars.

Belle visite avec une exposition intéressante.

Publié dans Balades, Musée, Tourisme | Marqué avec , , , , | Un commentaire

Port-bail : Les Arches en Jazz 2021

Petite interruption dans mes comptes rendus des Journées du Patrimoine 2021 avec cette journée du samedi 25 septembre 2021 passée à Port-Bail pour assister à 2 concerts (gratuits) du Festival Les Arches en Jazz 2021.

Le premier concert étant à 12h00, nous arrivons tranquillement milieu de matinée, ce qui nous permet d’admirer un léger voile de brume sur le havre de Port-bail, photo prise cotée mer par rapport au pont des 13 arches :

Les concerts se déroulent à l’intérieur la belle petite église Notre Dame :

Le premier concert, à 12h00, s’intitule « les Heures Propices » et les 2 musiciens sont, au vibraphone Frank TORTILLER :

et à la guitare, Misja Fitzgerald MICHEL :

Superbe concert, devant une salle pleine, qui nous a permis de découvrir la sonorité du vibraphone, joué avec dextérité par Frank TORTILLER. Les deux musiciens ensembles :

Le second concert à 15h00 était celui de Julia ROBIN, une contrebassiste, seule sur scène. Elle joue et chante (belle voix) et là encore devant une salle pleine qui a pu apprécier ce concert.

Après ces deux concerts, petite promenade autour du havre, une vue de l’embouchure du havre, la mer est bien loin:

Et à l’autre bout du havre, coté intérieur par rapport au pont :

Et voilà une journée bien remplie.

Publié dans Balades, Tourisme | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Journées du Patrimoine 2021 : le Château de la Bretonnière (Golleville)

Pour cette seconde partie des Journées du Patrimoine 2021, nous devions quand même visiter au moins les extérieurs d’un château, et se sera donc le Château de la Bretonnière à Golleville, pas très loin de St-Sauveur-le-Vicomte.

Vue arrière du château de la Bretonnière

Ce château a été construit au XVIIIème siècle par René Jourdan, sieur de Launay, dont le fils, le Marquis Bernard-René Jourdan, fut le dernier gouverneur de la Bastille et à ce titre guillotiné en 1789.

Il aura, avant en 1777, revendu le château au Marquis de Sainte-Suzanne, qui lui-même le revend en 1791 au Comte Louis de la Couldre de la Bretonnière, officier de marine et le premier concepteur du port de Cherbourg.

A noter, pour la petite histoire, qu’au décès du Comte de la Bretonnière, sa veuve épousera le Marquis de Saint-Suzanne, qui de ce fait récupérera le château qu’il avait vendu …

Après ce rappel historique, passons à la visite des extérieurs du château, ainsi que de quelques dépendances.

De la route Valognes – St-Sauveur, une longue allée nous mène à l’entrée du château. Les premiers bâtiments que nous voyons, sont vers la droite l’arrière des anciennes étables :

château de la Bretonnière, arrière des étables

Et à gauche, de l’autre côté de la grille d’entrée, la chapelle et le pigeonnier :

château de la Bretonnière, chapelle et pigeonnier

Une vue de l’intérieur de la chapelle :

château de la Bretonnière, intérieur de la chapelle

Une autre de l’intérieur du pigeonnier :

château de la Bretonnière, intérieur du pigeonnier

Nous partons ensuite faire le tour du château par sa droite, côté où se trouve la partie qui nous semble la plus ancienne du château. A l’arrière il y a également une pièce d’eau. Vue de la partie arrière, prise côté droit :

château de la Bretonnière, vue arrière

Autre vue de la partie arrière prise presque de face :

château de la Bretonnière, vue arrière

Une vue de l’arrière du pigeonnier et de la chapelle :

château de la Bretonnière, extérieur du pigeonnier et de la chapelle

Une vue extérieure des écuries :

château de la Bretonnière, extérieur des écuries

Une vue intérieure de ces mêmes écuries :

château de la Bretonnière, intérieur des écuries

Et pour finir une vue des anciennes granges :

Encore un petit château sympa …

Publié dans Balades, Musée, Tourisme | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Journées du Patrimoine 2021 : le hangar à dirigeables d’Ecausseville

Ce sera le 4ème et dernier site visiter pour cette première Journée du Patrimoine 2021. Et c’est peut-être également celui qui nous a le plus intéressé (et d’ailleurs vu le monde nous ne devions pas être les seuls intéressés !).

Le hangar à dirigeables d’Ecausseville est situé près de Montebourg. On ne peut pas le manquer, il mesure 150 mètres de long sur 28 mètres de haut.

La vue aérienne ci-dessus est extraite du petit ouvrage ci-dessous :

Maintenant une photo extérieure prise samedi après-midi :

La porte actuelle, n’est bien sûr pas la porte d’origine qui permettait de faire entrer et sortir des dirigeables gonflés. Elle a été détruite accidentellement par les allemands en 1940 un jour de tempête. La porte initiale était composée de 2 vantaux de 28 mètres de haut sur 12 mètre de large.

Une vue partielle en longueur :

Maintenant une vue de l’intérieure, de l’entrée vers le fond :

Remarquez au sol, vers le milieu, une plaque qui recouvre une fosse crée vers 1967 pour la Direction des applications militaires à l’énergie atomique. Le but était de mettre au point et tester les ballons destinés à supporter les premières bombes H de Mururoa …

Une autre vue maintenant du fond vers l’entrée qui donne une meilleure impression de la hauteur :

Vous pouvez voir en haut une sorte d’échelle, et bien pour y accéder c’est ici, échelle qui monte le long du mur du fond :

Un petit ballon stocké dans le hangar :

L’été, il est possible de voler dans le hangar à l’aide de petit ballon, des Aéroplumes, A tester peut-être …

Enfin, à côté du hangar, il y a un musée, très intéressant, qui retrace toute l’évolution des vols en ballons et dirigeables, des frères Montgolfier en 1783 à aujourd’hui, principalement les utilisations militaires car ce site est un site créé par la Marine en 1916 avec au début un hangar en bois, puis un second hangar en béton armé qui sera construit entre 1918 et 1920.

On y voit aussi des photos et comptes rendus des premiers « meetings » aériens et des documents « souvenirs » :

Une visite vraiment à faire si vous venez par là un jour d’ouverture. Le planning des ouvertures est sur leur site :

Site du Hangar à Dirigeables d’Ecausseville

Bonne visite.

Publié dans Balades, Musée, Tourisme | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Journées du Patrimoine 2021 : église de Hémevez

3ème site visité lors de ce premier jour des Journées du Patrimoine 2021, l’église du petit village d’Hémevez.

Hémevez est située à quelques kilomètres au sud de Valognes. L’église se trouve légèrement en dehors du village, dans l’allée privée qui mène au château, mais qu’on peut bien sûr prendre pour aller à l’église, une barrière empêchant d’aller au château et même de le voir.

Dans cette église, il est possible de voir des gisants, des statues et même des reliques (désolé je n’ai pas pris de photos des reliques …). Vu qu’il n’y a aucune indication dans l’église, impossible de savoir à quoi correspondent les différents objets, un livre est en vente, mais on ne sait pas où …

Donc une série de photos sans trop d’indications. Pour commencer une vue extérieure de l’église :

Une sculpture un peu surprenante :

Deux statues :

Maintenant des gisants, les 3 premiers, même si ils sont présentés debout, sont des gisants retrouvés au niveau du porche de l’église :

Le dernier, présenté couché, représente un ecclésiastique (gisant retrouvé dans le cimetière) :

Le bas de l’autel :

Une autre statue :

La « sonnette »

Une sculpture support de colonne :

Une autre sculpture au-dessus du porche d’entrée de l’église :

Et pour finir, une vue des gargouilles du clocher :

Comme dit en introduction, cette église se trouve à côté du château du même nom. Ce château appartenait jadis à la famille de La Motte Ango de Flers. On peut voir dans le cimetière les différents tombes de cette famille. Depuis 1981, le château appartient à un ancien antiquaire parisien, Claude Brosselin, qui l’a restauré et depuis peu, sa fille a créé des gîtes et des chambres d’hôtes.

Publié dans Balades, Musée, Tourisme | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Journées du Patrimoine 2021 : Maison de la Brique à Saint-Martin-d’Aubigny

Après la visite de l’exposition des véhicules anciens, nous arrivons à la Maison de la Brique à Saint-Martin-d’Aubigny.

billet d'entrée

Ce musée (entrée 3€, 2.50€ pendant les JEP) retrace en de nombreux tableaux, le travail de la brique, de l’extraction de l’argile au produit fini, principalement en Normandie.

A l’intérieur des bâtiments, un ancien four occupe la place presque centrale :

four circulaire

L’intérieur est éclairé :

Intérieur du four

Nous pouvons aussi y avoir une presse qui servait à donner la forme aux briques, tuiles, etc… :

machine à façonner les briques et autres objets

Sont aussi exposées différentes productions, des tuiles, des briques, des épis de faitage (qui n’étaient surement pas produits dans les briqueries) :

tuile soleil
brique tamponnée
épi de faitage

On peut y voir également quelques outils dont celui si dessous servant à récupérer l’argile dans les drains creusés :

outil pour tranchée

Dehors la voie ferrée qui permettait de transporter l’argile extraite de la colline vers la briquerie :

voie ferrée

Également à l’extérieur un four plus petit servant pour les animations. Quand nous sommes passés, il était en route depuis le matin, une fournée de brique avait été mise dans la partie haute du four, fermée par d’autres briques et de l’argile.

four servant pour les démonstrations

Pour finir la visite, une vue des séchoirs où l’on faisait sécher les briques avant de les mettre à cuire :

séchoir à briques

Et une vue de l’ancienne briquerie et de sa cheminée :

Vue du site

Voilà pour la visite, nous reprenons notre fourgon et, après avoir déjeuner sur le parking (il n’y avait que nous …) nous reprenons la route vers le site suivant.

Publié dans Balades, Musée, Tourisme | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Journées du Patrimoine 2021 : Exposition voitures anciennes à Cerisy-la-Salle

Nous commençons ces Journées du Patrimoine 2021, en nous rendant à Cerisy-la-Salle, pour visiter une petite exposition de véhicules anciens par un particulier.

Donc juste quelques photos :

Affiche de l’exposition :

Annonce de l'exposition

Une Rosengart :

Rosengart

Un camion Berliet 1920 :

Ford Type T 1923 :

Ford Type T 1923 :

Léon Bollée type G1 1910 :

La même vue de l’autre côté :

Une Licorne type B7W4 1924 :

De Dion Bouton Type IW 1924 :

De Dion Bouton Type IW 1924

Renault Type AM 1911 :

Renault Type AM 1911

Renault Fiacre Automobile, surnommé « Taxi de la Marne » 1910 :

Renault Fiacre Automobile, surnommé "Taxi de la Marne" 1910

Darracq type voiturette 1898 :

Darracq type voiturette 1898

Euregah type voiturette 1898 :

Euregah type voiturette 1898

Le Zèbre type A 1909 :

Le Zèbre type A 1909

Renault type AX 1909 :

Citroën type C3 1923 :

Citroën type C3 1923

De Dion Bouton type EJ4 1914 :

De Dion Bouton type EJ4 1914

Renault type AX 1912 :

Renault type AX 1912

Voilà la petite visite est finie, nous reprenons notre fourgon, pour rejoindre le lieu suivant.

Publié dans Musée, Tourisme | Marqué avec , , , , | Un commentaire

Balade à Biville/Vauville 17/12/2020

Comme à cette époque de l’année, il faut profiter du beau temps pour se balader, petite sortie ce jour, en solo, du côté de Biville et Vauville.

Je stationne la voiture sur le petit parking à côté de l’église de Biville :

Eglise de Biville

Je prends ensuite le chemin en direction du calvaire des dunes, d’où nous avons une superbe vue dur l’ensemble dunaire qui va de Siouville à Vauville :

Vue des dunes de Biville/Vauville

Sur la droite de la photo précédente, on devine la mare de Vauville, où je passerai tout à l’heure, la mare vue d’un peu plus près :

Mare de Vauville

Je descends ensuite dans les dunes :

Vue des dans les dunes

Je pénètre ensuite sur le site protégé de la mare de Vauville, qui est une Réserve Naturelle Nationale. A cette époque de l’année, il y a bien sûr la mare principale, mais aussi quelques petites mares annexes :

Petite mare annexe

Il y a aussi de beaux ensembles de végétation :

Ensemble de roseaux

Je me dirige ensuite vers l’observatoire, j’avais peur que le chemin pour y aller soit inondé, mais non l’eau arrive juste au bord. Cependant à cette époque pas grand chose à voir, surtout que les rares canards présents, sont dans l’autre partie de la mare que l’on ne voit pas de l’observatoire. Une vue de la mare de l’observatoire :

Vue de l'observatoire

Les petites bêtes, elles sont plus loin, cachées dans les herbes :

Oiseaux dans les herbes

Ou se promenant tranquillement sur l’eau :

Oiseaux sur l'eau

Je quitte la mare en direction de Vauville, petit village dominé par l’ancien prieuré Saint-Hermel :

Prieuré St-Hermel de Vauville

Puis je passe par le village, traversé par le ruisseau de la Grande Vallée :

Ruisseau de la Grande Vallée

Pour rejoindre l’entrée du Château de Vauville :

Château de Vauville

Ce château possède un magnifique jardin qui vaut vraiment la visite.

Je continue le GR, qui quitte la route pour monter vers la fontaine du Bienheureux Hélye. En chemin une vue sur le coteau d’en face :

Coteau à Vauville

J’arrive ensuite à la fontaine :

Fontaine du Bienheureux Thomas Hélye

Je continue le chemin qui passe à côté du camp Maneyrol, centre de vol à voile de Vauville. Je rejoins ensuite la route qui me ramène à Biville.

Publié dans Balades, Tourisme | Marqué avec , , , , , | Commentaires fermés sur Balade à Biville/Vauville 17/12/2020

Balade 12/2020 à Omonville

Comme il faisait beau ce 15 décembre 2020 et que nous avions de nouveau la possibilité de sortir où nous voulions, nous avons pris la direction d’Omonville-le-Rogue pour une petite balade sur un de nos circuits habituels.

Stationnement pas loin du port, nous traversons Omonville, puis prenons le chemin qui nous conduit jusqu’au chemin dit de la Vallée des Moulins. Nous franchissons un petit pont :

Petit pont sur la Vallace

Beaucoup d’eau dans cette première partie de parcours, ce n’est pas pour rien si cette vallée s’appelle la Vallée des Moulins. Une première petite chute d’eau :

Petite chute d'eau

Une autre un peu plus consistante :

Autre chute d'eau

Même le chemin est bien humide :

Chemin de la Vallée des Moulins

Encore un petit pont à franchir, toujours sur la Vallace :

Petit pont sur la Vallace

Nous montons ensuite pour rejoindre le Manoir du Tourp, il n’y a pas d’exposition extérieure, une petit photo du Manoir avec le soleil juste derrière la petit tour … :

Manoir du Tourps

Nous continuons notre balade et empruntons le chemin dit de l’Épine d’Hue qui va nous permettre de rejoindre le sentier des douaniers. En cours de route un arbre pour s’asseoir :

Arbre pour d'asseoir

J’aime bien ce chemin, car nous avons de superbes vues sur la côte en direction d’Omonville. Et à cette époque de l’année, le roux des landes tranche étrangement avec le vert des champs :

La côte vers Omonville

Nous rejoignons ensuite le GR 223 ou sentier des douaniers que nous prenons en direction d’Omonville. Comme les chemins précédents l’eau ruisselle au milieu :

Chemin ou ruisseau ?

En se retournant, donc en regardant vers l’Est, nous avons une vue sur la rade de Cherbourg dans le lointain et encore plus loin, la presqu’île de Fermanville :

Cherbourg au loin ...

Encore un petit bout de chemin et nous montons vers le fort d’Omonville d’où nous avons une belle vue sur le petit port d’Omonville, presque désert à cette époque de l’année :Port d'Omonville

Nous descendons alors vers le port et rejoignons notre voiture.

Petite balade de 7 km sous un superbe soleil et sans trop de vent.

Publié dans Balades | Marqué avec , , , , | Commentaires fermés sur Balade 12/2020 à Omonville

Balade à vélo de St-Jores à Baupte

Je vous propose aujourd’hui un petit circuit à vélo d’environ 25 km sur les petites routes (et voie verte pour finir) entre St-Jores et Baupte.

Ce circuit sera un peu dominé par l’architecture religieuse, d’ailleurs le ton est donné assez rapidement :

Nous ne l’avons pas trouvé

Nous suivrons donc la route indiquée ci-dessus et nous arriverons à l’église de Coigny :

Église de Coigny

A Coigny nous prenons la D 223 vers Francquetot, nous ne verrons pas le château caché dans les arbres, mais son ancien pigeonnier :

Ancien pigeonnier du château de Francquetot

Continuons la route jusqu’à Cretteville et son église :

Église de Cretteville

Un peu après l’église, un lavoir :

Lavoir Cretteville

Par la D67 nous arriverons ensuite à Beuzeville -la-Bastille et son église :

Église de Beuzeville-la-Bastille

A Beuzeville, nous avons une belle vue sur la Douve et les marais :

La Douve et les marais à Beuzeville

Nous rejoignons la D69, mais avant de la prendre à droite, nous apercevons un peu plus loin dans les marais le château de l’Isle Marie :

Château de l’Isle Marie

Nous prenons la D69 direction Baupte, nous passons devant un oratoire :

Oratoire à Liveteau

Nous quittons la D69 pour la D267, que nous quittons presque aussitôt pour rejoindre Houtteville et son église :

Église d’Houtteville

Et son lavoir :

La voir d’Houtteville

Nous passerons ensuite à Appeville et son église :

Église d’Appeville

En face de l’église une maison avec une fenêtre « passe-tonneaux » :

Fenêtre avec renflement pour passer les tonneuax

Nous rejoignons ensuite Baupte et la voir verte qui nous ramène à St-Jores.

Publié dans Balades, Tourisme | Marqué avec , , , , , | Commentaires fermés sur Balade à vélo de St-Jores à Baupte